Règles du blackjack

Les règles de jeu du Blackjack sont très simples d’autant plus que le jeu est passionnant. En effet, mathématiquement parlant, tout joueur expert qui joue un jeu parfait est en mesure de compter ses cartes lors du jeu, et pourra ainsi faire balancer en sa faveur les chances d’engranger des gains considérables

jackpot meilleur casino

Jackpots.ch

100% jusqu'à 1000 CHF

casino777 top casino

Casino777

100% jusqu'à 1000 CHF

mycasino.ch meilleur casino suisse

My Casino.ch

100% jusqu'à 300 CHF

7 melons casino avis

7 melons casino

100% jusqu'à 300 CHF

swiss casinos

Swiss casino

100% jusqu'à 1000 CHF

En général, les chances de gagner au casino sont moindres, ceci même pour un joueur occasionnel qui joue à un bon jeu. Le Blackjack est un jeu qui offre aux joueurs plus de chances de gagner que tout autre jeu de casino. C’est ce qui fait de ce jeu l’un des jeux les plus attrayants dans un casino.

Quand bien même les racines du Blackjack remontent aux années 1760 en France, où il s’appelle 21, sa popularité date de la Première Guerre mondiale. À ce jour, le Blackjack est le seul jeu de cartes que l’on peut trouver dans tous les casinos américains. Le Blackjack, en tant que jeu à domicile, se joue avec des règles qui sont légèrement différentes. Dans le cas de figure où c’est un casino, la maison est le croupier, c’est-à-dire la « banque permanente ».

Le croupier reste debout et les joueurs sont assis dans le jeu de casino classique. Tous les aspects du jeu sont gérés par le croupier ; du mélange et de la distribution des cartes jusqu’à la gestion de tous les paris. En revanche, dans un jeu à domicile, tous les joueurs peuvent être le croupier, c’est-à-dire qu’à tour de rôle, les joueurs ont la possibilité d’être une « banque permanente ».

 

LES RÈGLES DE BASE DU BLACKJACK

D’abord, l’objectif principal du Blackjack est de battre la main du croupier sans dépasser 21. Les figures valent 10 et les As, selon la meilleure main, valent 1 ou 11. Chaque joueur participant à un jeu de Blackjack commence avec deux cartes et l’une des cartes du croupier reste cachée. « Rester » consiste à ce que le joueur maintienne son total et qu’il termine son tour avec les cartes qu’il a en main. « Frapper », c’est demander une autre carte.

Ensuite, si le joueur dépasse 21, il perd et le croupier gagne quelle que soit la main du croupier. Celui-ci frappera jusqu’à ce que ses cartes totalisent 17 ou plus. Le joueur obtient un Blackjack si dès le commencement du jeu, il reçoit 21, c’est-à-dire un As et un 10. La plupart du temps, le Blackjack signifie que le joueur gagne 1,5 du montant qu’il a misé. Toutefois, le dernier mot revient au casino dans lequel le joueur participe au jeu.

Doubler représente un coup sûr, en ce sens que seule la mise est doublée et le joueur qui prend cette décision n’obtient qu’une carte de plus.

Enfin, le partage peut s’effectuer lorsque le joueur à deux de la même carte ; la partie est alors divisée en deux mains. De même, le partage double la mise, car chaque nouvelle main vaut la mise initiale. Le joueur ne peut doubler/séparer qu’au premier coup, ou au premier coup d’une main créée par un fractionnement. Il lui est impossible de jouer sur deux As après leur séparation. Il peut doubler sur une main résultant d’un split, tripler ou quadrupler sa mise.

Après avoir connu et maîtrisé les règles de base, il faut savoir les mettre en œuvre lors d’un jeu.

 

LE DÉROULEMENT D’UN JEU DE BLACKJACK

Voici les étapes importantes du déroulement d’un jeu de Blackjack :

 

Le pack lors d’un jeu de Blackjack

Très souvent, lors d’un jeu de Blackjack, c’est un pack standard de 52 cartes qui est utilisé. Cependant, il existe des exceptions. Il importe de relever que le croupier se sert d’une carte en plastique vierge qui n’est jamais distribuée. Toutefois, elle est placée vers le bas du paquet pour indiquer quand il sera temps de rebattre les cartes.

Lorsque les cartes d’un pack ont été utilisées pour quatre jeux ou plus, elles seront distribuées au prochain jeu à partir d’un sabot. Ce dernier est une boîte qui permet au croupier de retirer les cartes une à la fois, face cachée, sans réellement détenir un ou plusieurs paquets.

 

Le pari

Chaque joueur place un pari, en jetons, devant lui dans la zone désignée bien avant que le jeu ne débute. En Amérique par exemple, des limites minimales et maximales sont établies sur les paris, et les limites générales sont de 2 $ à 500 $.

 

Le mélange et la coupe

Le croupier prend le soin de bien mélanger les portions du paquet jusqu’à ce que toutes les cartes aient été panachées et combinées. Par la suite, il invite l’un des joueurs à découper. Ce n’est qu’après cela que la carte d’insertion est placée de manière à ce que les 60 à 75 dernières cartes environ ne soient pas utilisées. Il est de ce fait plus difficile pour les compteurs professionnels de cartes de fonctionner efficacement.

 

L’accord

Après que tous les joueurs aient placé leurs paris, le croupier donne une carte face visible à chaque joueur en rotation dans le sens des aiguilles d’une montre, puis une carte face visible à lui-même. Ensuite, un autre tour de cartes est distribué face visible à chaque joueur. Toutefois, le croupier prend la deuxième carte face cachée. De ce fait, à l’exception du croupier, chaque joueur reçoit deux cartes visibles. Le croupier quant à lui reçoit en plus d’une carte cachée, une seule carte visible.

Les cartes des joueurs sont distribuées face cachée et ils peuvent les conserver dans certains jeux, et ne jouer qu’avec un seul jeu. En revanche, de nos jours, tous les jeux de Blackjack proposent pratiquement aux joueurs des cartes distribuées face visible à la seule condition qu’aucun joueur ne puisse toucher toutes les cartes.

 

Le jeu proprement dit

Le joueur à gauche du croupier donne en premier la cadence du jeu. Il doit choisir entre « rester », c’est-à-dire ne pas demander une autre carte ou « tirer », c’est-à-dire demander une autre carte pour tenter de se rapprocher d’un compte de 21. Soit carrément, il décide de frapper à 21 exactement.

De cette façon, un joueur peut se tenir sur les deux cartes qui lui ont été distribuées dès le début du jeu, ou il peut demander au croupier des cartes supplémentaires, une à la fois, jusqu’à ce qu’il décide de se tenir sur le total (s’il est de 21 ou moins), ou va « faire faillite » (s’il a plus de 21). Dans cette dernière situation, le joueur perd et le croupier récupère la mise. Par la suite, le croupier se tourne vers le joueur suivant à sa gauche et le sert de la même manière.

La « main douce » n’est rien d’autre que la combinaison d’un As avec une autre carte qu’une à 10 ; parce que le joueur a la possibilité de compter l’As comme 1 ou 11, et tirer des cartes ou non. À titre illustratif, si le joueur a dans ses mains un « 17 soft », c’est-à-dire un As et un 6, le total est de 7 ou de 17.

Tandis qu’un compte de 17 est une bonne-main, et le joueur peut décider de tirer pour un total plus élevé. Le joueur compte simplement l’As comme un 1 et continue de jouer en restant debout ou en « frappant » si le tirage crée une main perdue en comptant l’As comme un 11. Il fera cette action tout en prenant le soin de demander au croupier des cartes supplémentaires, une à la fois.

regles blackjack

Le jeu du croupier

La carte face cachée du croupier est retournée lorsqu’il finit de servir tous les joueurs qui sont assis à sa table. Elle sera maintenue si le total est de 17 ou plus. Par contre, les joueurs devront prendre une carte si le total est 16 ou moins.

Le croupier doit rester debout lorsque le total des cartes est de 17 ou plus. Au cas contraire, il doit continuer à prendre des cartes jusqu’à atteindre ce total. Si le croupier possède un As,  le compter comme 11 porterait le total à 17 ou plus, mais pas plus de 21. Il doit compter l’As comme 11 et rester. Dans ce cas de figure, les décisions du croupier sont automatiques sur tous les jeux tandis que les joueurs peuvent toujours prendre une ou plusieurs cartes.

 

Les intentions de signalisation pendant les jeux

Un joueur peut signaler une carte en grattant la table avec un doigt ou deux dans un mouvement vers lui-même lorsque c’est son tour de jouer. Il peut en lieu et place dire « Touchez ». Lorsque le joueur décide de se lever, il peut dire « Debout » ou « Plus jamais ».

Le joueur peut aussi signaler cette intention en déplaçant juste sa main sur le côté, vers le bas et juste au-dessus de la table. Voici une stratégie qui vous permettra de mieux comprendre et d’assimiler les règles de jeu du Blackjack.

Questions / Réponses : Règles du blackjack

  • Le tableau de stratégie propose ci-dessus est-il correct ?

    Très souvent, les joueurs se demandent comment savoir si un tableau de stratégie est-il correct. Il faut noter qu’un tel tableau est créé et validé de deux manières :

    • La première méthode a notamment appliqué la théorie des probabilités qui utilise des mathématiques extrêmement compliquées.
    • La deuxième technique consiste à utiliser des ordinateurs pour simuler des milliers de transactions de Blackjack qui sont jouées en utilisant différentes stratégies pour voir quelle combinaison de mouvements donne les meilleurs résultats finaux ; les mouvements qui font perdre de l’argent le plus lentement.
  • L’utilisation d’un tableau stratégique fait-elle automatique gagner de l’argent ?
    L’utilisation d’un tableau ne fait pas automatiquement gagner de l’argent. Les chances seront minimes. La seule façon pour un joueur de mettre les chances du Blackjack en sa faveur est de compter les cartes, ce qui est un sujet important en soi.

  • Nos autres articles de blackjack :

    Continuez à découvrir le blackjack grâce à nos articles